1946-2000

Précédé d'une timide lueur qui éclaire le sommet du coteau de Ballaison, un soleil éclatant inonde soudain de ses traits de feu la plaine du Bas-Chablais. C'est une belle journée d'été qui s'annonce, c'est le 14 juillet !.

Si le 14 juillet tombe en semaine les seules festivités sont le tir des "boîtes" le matin et le concert de la fanfare municipale le soir sur la place de l'église. La moisson bat son plein et il n'y a pas de temps à perdre.  Les "boîtes" dont il est question sont des blocs de fonte en forme de cloche d'une hauteur de 20 à 30 centimètres. Le milieu du bloc est percé d'un trou de la grosseur d'un bouchon de tonneau, ce trou sera rempli de poudre et obturé avec un bouchon de bois enfoncé à coup de masse. Au bas de la boîte on a pratiqué un petit trou qui correspond à la poudre , c'est par là que se fera la mise à feu. 

Au matin du 14 juillet, le Père Larpin, le préposé aux "boîtes", aligne ses engins, une douzaine, en face du cimetière, et prépare soigneusement son artillerie. Il écarte les quelques curieux et la bande de gamins interessés par tout ce cérémonial et au moyen d'une mince tige de fer fixée sur un manche et chaufée à blanc, il met successivement le feu à toutes les "boîtes"!. C'est le dimanche qu'on fêtera la prise de la Bastille. Tôt le matin, la compagnie de sapeurs-pompiers effecetu son concours de tir annuel , concours qui se fait chez le champion de l'année précédente qui a reçu comme prix une certaine somme d'argent quui lui permet d'organiser la réception de ses collegues. En fin de matinée, la fanfare municipale fait un tour de ville, qui après un arrêt au monument aux morts, quelques stations "désaltérantes" et surtout la traditionnelle "dégustation Crepy" chez Madame Carrier, se termine à l'établissement qui àa préparé le banquet communal. A ce banquet assistant outre le conseil municipal, les pompiers, les postiers, les employés communaux et les enseignants. Le menu  est toujours trés soigné et bien arrosé, ce qui crée une chaude ambiance.             

Tout le monde se connait et en fin de repas, les chanteurs sont mis à contribution sans se faire prier. Le répertoire est riche et varié "Le rêve du paysan", "Les sapins", "La chanson des blés d'or", "Le temps des cerises", etc ... Quelques chansons en patois émaillent un programme don't les refrains sont repris en choeur par toute l'assistance. Ce banquet était vraiement une fête pour tous. Après le repas, la plupart des convives, fanfare en tête, se dirige vers les écoles ou trepignent d'impatience écolières et écoliers tout heureux eux aussi de participer à la fête.Tout ce monde forme un long cortège qui se dirige musique en tête vers le café où a été servi le banquet et où gâteaux et limonade seront dégustés par tous les enfants. Les filles y vont d'un chant de circonstance que leur a appris la maîtresse. Pour les garçons, c'est un "grand" quui sert le compliment de remerciements préparé par l'instituteur. C'est ensuite la dispersion pour beaucoup qui doivent rentrer chez eux pour traire et soigner le bêtail. Un peu plus tard, presque tout le monde se retrouve au bal ou, jeunes et moins jeunes vont s'en donner à coeur -joie  car il faudra attendre la vogue de l'année suivante pour retrouver pareille fête. Demain le réveil sera pénible et la reprise du travail laborieuse. Mais le souvenir d'une magnifique journée de liesse et d'amitié restera dans tous les coeurs!.

 

 

Souvenirs

Souvenirs
Horaires d'ouverture
Lundi au Vendredi : 8h30-12h et 14h-17h
Jeudi : 14h-17h    |    Samedi : 9h-11h30
Mairie de Veigy-Foncenex
26 route du Chablais
74140 Veigy-Foncenex
tél: 04.50.94.90.11
fax: 04.50.94.82.01
mairie [at] veigy-foncenex.fr