Accueil La Commune Histoire Hiver à veigy

Hiver à veigy

Bien alignées sur les fils téléphoniques, les hirondelles attendent les retardataires pour s'envoler vers des cieux plus cléments. Certains jours, la campagne est noyée dans une brume ou un brouillard qu'un tardif et maigre rayon de soleil arrive difficilement à dissiper. Les beaux jours touchent à leur fin, on entend encore le bourdonnement des batteuses Foudral et Lançon qui battent le blé de leurs derniers clients. Dans les champs, les attelages de boeufs ou de chevaux achèvent la préparation des futures moissons. On n'entend plus le joyeux tintement des sonettes des troupeaux qui ont  abandonné les pâturages pour regagner leurs étables. L'hiver approche !. Dans les caves, les fûts de cidre et de vin nouveau, bien alignés, voisinent avec le tas de pommes de terre, les cardons à blanchir et autres légumes. 

ecole_1@

Sur les rayons fixés au mur se trouvent les bocaux de fruits et de légumes près des pommes et des poires ramassées à la main et qui finissent de mûrir, un coin est particulièrement réservé aux poires "loup" spécialement destinées à la fabrication des rissoles de Noël. On trouve aussi dans la cave, le saloir qui sera à nouveau rempli lors de la journée "cochonaille". La soupe journalière est assurée !. Enfin la provision de bois de chauffage est bien à l'abri. Le bétail aussi est assuré de sa pitance : le fenil est bien garni, les betteraves fourragères sont rentrées, les céreales alimentaires bien stockées. On est parés pour l'hiver !.Avec le froid, la vie de paysan ralentit son cours, mais ne s'arrête pas. Chaque jour, matin et soir, il y a la traite des vaches, le lait doit être livré à heure fixe, pour que le tram de Genève l'emmène aux "Laiteries Réunies". 

musiciens@

Veigy compte trois pèse-lait, un en face du café Fournet , un deuxième près de la salle de musique et le troisième, à Foncenex. Pendant longtemps, le lait de Foncenex était descendu sur un chariot à bras, c'était un travail très pénible, aussi le dernier peseur de Foncenex, Monsieur Marcel Dupont s'était-il procuré un âne qui traînait la lourde charrette. La traite du lait terminée, il faut nourrir, abreuver les bêtes et nettoyer l'étable. Ensuite c'est la basse-cour qui réclame les soins du fermier ou le plus souvent, de la fermière. Les premières heures de la matinée, étaient essentiellement consacrées aux bêtes et ceci, sept jours sur sept. Une occupation importante de l'hiver était la coupe de bois pour préparer le chauffage de l'hiver prochain.

Pour ce travail, il fallait profiter des jours sans pluie ou neige. S'il doit rester à la maison, de nombreux travaux occupent la paysan qui , par nécessité, est un peu bricoleur. Entretien des matériels malmenés durant l'été, fabrication de manches d'outils, graissage et mise en état des harnachements. Beaucoup savent ressemeler les chaussures, changer les semelles de bois, coudre le cuir et couper les cheveux des gamins. On le voit, malgré le mauvais temps, et la briéveté des jours, la journée du paysan est bien remplie, mais après le repas du soir, c'est la détente. 

cafeunion@

Toute la famille passe dans le "pêle", pièce qui jouxte la cuisine et qui sert de salle à manger pour les réunions de famille les jours de fête. C'est dans cette pièce que se déroule la veillée auprès d'un bon feu. Les écoliers terminent leurs devoirs avant d'attaquer une partie de cartes, de dominos ou de dames. Les adultes lisent, commentent les nouvelles du jour ou tricotent. Ce sont des instants merveilleux, pas encore d'envahissantes radios ou télévisions, on prend le temps de causer, de communiquer. La visite de voisins agrémente encore cette atmosphère de paix et de sérénité. La veillée se termine assez tard, après une infusion bien chaude préparée par la maîtresse de maison. Le patron ,ou son fils va donner un dernier coup d'oeil à l'étable pour s'assurer que tout va bien. Dans certaines familles, on recite ensemble la prière du soir avant de se séparer en se souhaitant une bonne nuit !

(Echo de Octobre 1991-René DUJOUX )

Horaires d'ouverture
Lundi au Vendredi : 8h30-12h et 14h-17h
Jeudi : 14h-17h    |    Samedi : 9h-11h30
Mairie de Veigy-Foncenex
26 route du Chablais
74140 Veigy-Foncenex
tél: 04.50.94.90.11
fax: 04.50.94.82.01
mairie [at] veigy-foncenex.fr