Accueil La Commune Histoire Le Père Détruche

Le Père Détruche

 

place_ecole@

   "Il est parti", comme une traînée de poudre, la  nouvelle s'est répandue dans toutes les écoles: les gamins de Foncenex avaient vu partir le "Père Détruche", grand-père de Jean Détruche. Mais où allait donc ce brave homme dont le départ soulevait tant d'émotions ?. Tout simplement à Gaillard, chercher comme chaque année le carrousel Dufaux qui n'était pas encore motorisé et qui s'installait à Veigy pour la vogue. Et durant cette semaine féerique, chaque soir à la sortie de l'école, c'était le pélerinage pour assister au montage du manège. Les écoliers de Foncenex étaient les plus veinards car ils passaient par la place où se faisait la vogue, mais pour les autres, c'était plus compliqué et quelques "taloches" accueillaient parfois ceux qui avaient un peu trop traîné en cours de route.

 

veigy@

  Le manège n'était pas du tout motorisé : un ou une manoeuvre tournait la manivelle de l'orgue de barbarie et pour actionner le carrousel il fallait pousser depuis l'intérieur et nous étions tous volontaires pour ce travail, car une fois l'engin bien lancé, on pouvait s'asseoir sur le bord pour quelques tours. Pour l'arrêt , un plateau de bois fixé à une chaîne trainait sur le sol , un ou deux "pousseurs" montaient dessus pour freiner et arrêter le manège. Le carrousel occupait le centre de la place de la Marjolaine. De nombreux forains s'installaient sur le pourtour de la place, leurs chevaux étaient attachés dans les près voisins. Notre vogue, la première de la région, ne jouissait pas toujours d'un temps magnifique, mais elle remportait toujours un franc succès, et à minuit le dernier tram emmenait la nombreuse parenté venue à Veigy ce jour-là de Genève et des environs. Tout notre petit village tenait à sa vogue et en était très fier !.

veigy_centre_village@

   Le "Père Détruche" dont il est question, au début du récit, était un bon vivant à la répartie facile. Un jour qu'il passait à la douane d'Asnières avec ses chevaux dont l'un , un peu maigre , laissait voir les côtes, il fut interpellé par M. Bachmann , receveur et assez farceur lui aussi. Avec un fort accent d'outre-Sarine, il lui dit "Monsieur Détruche, combien vendez-vous vos cercles de tonneau ?. Tranquillement, celui-ci lève la queue du cheval visé et dit " Entrez dans le magasin, Monsieur Bachmann, le premier commis vous répondra !".

Horaires d'ouverture
Lundi au Vendredi : 8h30-12h et 14h-17h
Jeudi : 14h-17h    |    Samedi : 9h-11h30
Mairie de Veigy-Foncenex
26 route du Chablais
74140 Veigy-Foncenex
tél: 04.50.94.90.11
fax: 04.50.94.82.01
mairie [at] veigy-foncenex.fr