Arbre de la liberté

Lundi 6 juin les enfants du CM2 ayant au programme de leurs leçons d’histoire la 2ème Guerre Mondiale ont été invités à la cérémonie du portail de la liberté en présence du Maire  et de membres du Conseil Municipal ainsi que Jean Paul Rigoli président de l’ANACR de Haute Savoie.Après l’intervention de monsieur Bernard Coder et un Historique  du village entre 1939 et 1945  de Marcel Arnaud, les enfants ont dévoilé la plaque et à la fin de la cérémonie ont entonné La Marseillaise. 

 

Vidéo des enfants chantant la marseillaise  (sur Youtube)

Quelques photos de l'événement:

Notre village durant la guerre de 1939-1945

Lors de la dernière guerre mondiale, les Allemands arrivèrent jusqu'au Fort l’Ecluse en mai 1940.

Hitler apprit trop tard que la Savoie n’était pas conquise et, lors de la signature de l'armistice, le gouvernement qui s’est replié à Vichy obtient qu’une ligne de démarcation allant du nord de Bordeaux au département de l’Ain coupe la France en deux. Le nord est occupé par les Allemands et le sud est dite « zone libre ».

Cela signifie que 80 kms de frontière allant du pont Carnot au Lac Léman et aux Alpes restent libre d'accès vers la Suisse. L’autre force de l’Axe, l’Italie de Mussolini, n’a pas pu investir les Alpes savoyardes et occupe au plus certains cols…

L’afflux de réfugiés, de politiques, d’opposants recherchés et de Juifs est dès lors très important dans notre région. Beaucoup s’abritent chez l'habitant parfois dans des locaux communaux et des maisons de religieuses. Peu d’entre eux seront déportés lors des premières rafles décrétées par Vichy car, en Savoie, la population les cache dans les montagnes et les villages retirés.

Le comportement extrémiste du Gouvernement de Vichy, amène rapidement l’organisation de réseaux de passage. Lorsque plus tard, la zone libre est occupée par les Italiens, les réseaux de Veigy sont déjà habitués à faire passer clandestinement la frontière aux fuyards.

Les Allemands considèrent alors la région comme une véritable « passoire ». Ainsi, en automne 1943, à leur tour, ils occupent notre village et il devient très dangereux de résister, de faire passer des renseignements vers la Suisse et de mettre à l’abri les pourchassés.

Malgré cela, on continue à sauver des vies humaines et à Veigy-Foncenex les réseaux de sauvetage fonctionnent malgré les risques. Celui de l’armée secrète évitera le pire à la famille de Xavier de Gaulle. Grace aux différents réseaux de passeurs, plus d'un millier de personnes passeront ainsi en Suisse pour fuir la barbarie nazie.

Tout le long de la frontière les occupants ont installé un triple réseau de barbelés fixé par des chevaux de frises et le seul passage possible se trouvait en ces lieux. Ceux qui doivent se rendre en Suisse pour travailler leurs terres, ont l’obligation d’obtenir un laissez-passer de l’autorité occupante. Le contrôle se fait sans ménagement, particulièrement lorsque les SS et Gestapo s’en mêlent.

Un habitant de notre village, Victor Dujoux, dit Kiki, vétéran de la guerre de 1914/1918, aura un rôle important et fort méconnu dans le Renseignement. Un jeune photographe lyonnais qu'il avait connu durant la Grande Guerre, lui demanda son aide pour transmettre des renseignements aux alliés.

C'est ainsi que Victor Dujoux qui exploitait ses terres sur Suisse non loin de la frontière, cachait des microfilms dans le harnais de son cheval. Accompagné de son jeune fils, il passait régulièrement, au nez et à la barbe des occupants, de précieux renseignements que l’intelligence service récupérait au pied d’un arbre convenu. Ce service de renseignement anglais avait pour siège des locaux à la rue du 31 décembre à Genève.

Comme les Sauveteurs et passeurs de notre village, en véritable héros de l’ombre, Victor Dujoux et son jeune fils François ont rendu de grands services aux Alliés à Londres.

 

 

 

Horaires d'ouverture
Lundi au Vendredi : 8h30-12h et 14h-17h
Jeudi : 14h-17h    |    Samedi : 9h-11h30
Mairie de Veigy-Foncenex
26 route du Chablais
74140 Veigy-Foncenex
tél: 04.50.94.90.11
fax: 04.50.94.82.01
mairie [at] veigy-foncenex.fr